Essai Yamaha Tracer 700

Je ne pensais pas qu’il y avait autant de virages dans les Dolomites. Le lignes droites de plus de 100 mètres sont rares. Voilà l’environnement idéal pour la Tracer 700.

Cette partie italienne des alpes est vraiment un paradis pour les motards de tout poils. De la naked bike à la sportive, tous viennent ici se faire plaisir. Si les premiers kilomètres vous faite signe à ceux que vous croisez, vous arrêtez assez vite à moins de laisser la main gauche constamment en l’air.

Cette scène laisse peu de place à l’ennui. Freiner, virer, accélérer y laissent effectivement peu de place. Et ce n’est certainement pas avec la nouvelle Tracer700 que vous allez vous ennuyer. Comme pour la 900, Yamaha a laissé les gènes sportifs de la MT-07 dans la Tracer. Pour la série MT, le mot d’ordre était « Dark Side of Japan », les séries XSR tombent sous l’étiquette « Faster Sons ». Les Tracer débarquent sous l’enseigne « Roads of Life ». C’est donc bien la MT-07 qui a servi de base à cette version touring.

Source : Moto-News