Essai Yamaha X-MAX 125 2018 – Scooter Station

2018 annonce une nouvelle étape dans la lignée X-MAX 125. Quatrième volet d’une saga à succès, cette évolution a-t-elle de quoi relancer sa carrière ? Premier essai !

Quand on fait la course, quelle est la plus enviable des positions ? Etre en tête et tenter de la garder coûte que coûte ? Ou être en seconde position, observer l’adversaire et saisir la meilleure occasion pour (re)passer en tête ? Les pilotes ont tous leur avis sur la question. Quand il s’agit de dominer le marché des scooters GT de 125 cm3, la réponse apparait plus évidente, surtout pour un constructeur généraliste. Pour Yamaha, depuis 2006, la question ne se pose pas vraiment, puisque son fameux X-MAX 125 s’est immédiatement emparé de la tête de sa catégorie (GT moins de 125 cm3). Pas moins de 61 741 unités de cette première génération ont été vendues (le X-MAX 125 représente 25% des ventes de scooter sport de chez Yamaha en Europe)… ce qu’on appelle un succès ! Puis, au fil des ans le X-MAX a poursuivi sa route, dominateur malgré une tendance « baissière » après 2008. Puis, l’arrivée du Honda Forza 125 en 2015 a redistribué les cartes, s’emparant à son tour de la tête de la course aux ventes… Yamaha n’allait évidemment pas tarder à réagir. Après une mise à jour moteur fin 2016 pour répondre à la norme Euro 4, le haut de gamme de ses scooters GT 125 fabriqué en France chez Yamaha-MBK à Saint Quentin (02), est enfin renouvelé. Et nous venons de réaliser notre premier essai de ce Yamaha X-Max 2018 dans la région parisienne.

Lire la suite : Essai Yamaha X-MAX 125 2018 – Scooter Station