AmericasGP : l’embrayage, les Michelin et une erreur pour Rossi. Addition salée ! 

Hier, à Austin, Valentino Rossi semblait bien parti puisque dans son début de premier tour, il donnait l’impression d’une certaine aisance.

Toutefois, dès la première ligne droite, les choses se gâtaient pour l’Italien qu’on avait l’impression de voir à l’arrêt.

Suite sur #AmericasGP : l’embrayage, les Michelin et une erreur pour Rossi. Addition salée ! | GP inside